Intranet - Point virtuel
Accès et plans
Recherche avancée
 

Relations Internationales
Imprimer

Retour à la page précédente

Augmenter la taille du texte

Diminuer la taille du texte
Relations Internationales

Le département GEA d'Auch offre aux étudiants la possibilité d'effectuer une partie de leur formation à l'étranger :

- soit par le biais du stage en entreprise obligatoire (12 semaines en deuxième année de DUT, de 14 à 16 semaines en Licence Professionnelle),

- soit dans le cadre d'un DUETE (Diplôme Universitaire d'Etudes Technologiques à l'Etranger) obtenu après un séjour d'études post-DUT d'une année universitaire dans un établissement d'enseignement supérieur partenaire).


Quatre possibilités sont actuellement proposées aux étudiants d'Auch :

 

          -      stage en entreprise à Calatayud, Espagne

 

         -        séjour d'études post-DUT : Pays de Galles, Pays-Bas et  Estonie

 

Dans les deux universités partenaires vous suivrez une formation dispensée entièrement en anglais et aurez la possibilité d'obtenir un Bachelor in Business Administration (licence de gestion) en plus du DUETE à la fin de votre séjour.

NB : Pour candidater pour la poursuite d'études aux Pays-Bas, vous devez impérativement poursuivre l'étude de deux langues vivantes étrangères, anglais et espagnol, durant toute votre scolarité à l'IUT.

 



Ou presque. Asmae,Chloé et Georgi sont dans les starting-blocks depuis des mois et dans à peine dix jours, ils prendront la route, direction l'Aragon, où ils s'installeront pour trois mois.

Ces trois étudiants en DUT gestion des entreprises et des administrations vont tous les trois faire des stages à Calatayud, la ville jumelée avec Auch. L'objectif : « Apporter une plus-value à l'entreprise », précise Georgi qui, lui, partira ensuite aux Pays-Bas. Le jeune homme souhaite ainsi compléter sa formation pour un jour pouvoir travailler à l'international. Leur mission : créer des bases de données. Et tandis que Chloé s'attellera à celle d'une entreprise d'extraction d'argile, Asmae et Georgi se chargeront de celles de deux hôtels. « Pour nous, c'est aussi un moyen de compléter notre CV », argumente Asmae, tandis que Chloé ajoute que l'idée est aussi - bien sûr - « d'apprendre la langue, de découvrir une nouvelle culture et de s'ouvrir aux autres ».


Échange de bons procédés

À leurs côtés, Azucena manie la langue de Cervantes comme une vraie pro. Forcément, la jeune étudiante est espagnole. Arrivée dimanche à Auch, elle découvre depuis peu le régime gascon et s'initie aux joies du parler français.

Alors que Chloé, Asmae et Georgi seront chez elle à Calatayud, l'Aragonaise découvrira, durant trois mois également, l'univers bancaire français. « Lundi, j'ai eu ma première visite à la banque et mardi j'ai surtout écouté parler français », raconte-t-elle avec un accent des plus charmants.

Pour elle, les premiers temps ne sont pas des plus aisés : il faut dire que tendre l'oreille toute la journée pour comprendre le français demande beaucoup de concentration. Mais, en quelques jours à peine, Azucena s'est bien vite adaptée aux coutumes locales et pratique d'ailleurs déjà le covoiturage : « Mes collègues viennent me chercher en voiture pour aller au travail et puis j'ai aussi un vélo pour les beaux jours », explique l'étudiante espagnole, tout en donnant quelques conseils aux trois étudiants français dont l'esprit est déjà en vadrouille de l'autre côté des Pyrénées.

Auch · Gers 31/03/2011

Haut de la page
Dernière mise à jour : 22 juillet 2012